Retour sur l'edition 2011

Du 09 au 13 novembre, la 12e edition des Utopiales a aborde le theme Histoire

En puisant dans le passé ou en revisitant l’histoire, la science-fiction explore les futurs possibles pour mieux parler des enjeux du présent.

Qui n’a d’ailleurs jamais été attiré par l’extraordinaire signification des «Et si…» dans l’histoire du monde ?

Sous la plume des auteurs, l’histoire des cités, des empires et des nations est sans cesse ré-inventée, au point d’en devenir alternative lorsque la science-fiction se fait uchronie, ou enchantée lorsque la fantasy s’unit au roman historique. La science-fiction permet-elle en effet de mieux penser l’histoire?

La machine à voyager dans le temps et l’exploration du passé ont toujours fait rêver. D’après certains physiciens, c’est complexe mais possible ! Y aura-t-il un jour des agents spatio-temporels comme Valérian et Laureline…?

L’affiche des Utopiales 2011 a été imaginée par Greg Broadmore des célèbres studios Weta de Nouvelle-Zélande dont la renommée est devenue mondiale avec la trilogie du Seigneur des anneaux, réalisée par Peter Jackson, pour laquelle les studios ont réalisé les effets spéciaux. Elle nous présente l’arrivée de Lord Cockswain, grand explorateur spatio-temporel, sur l’Île de Nantes, tout près du Musée Jules Verne.

Discipline socle du festival, la dimension littéraire et scientifique compta parmi les très nombreux invités internationaux des personnalités telles que Tim Powers (Etats-Unis), James Morrow (Etats-Unis), Glen(Etats-Unis), Lucius Shepard (Etats-Unis), Javier Negrete (Espagne), Tommaso Pincio (Italie), Ian Mc Donald (Royaume-Uni) etc.

Nouveauté de l’édition 2011, en complément du Prix Utopiales Européen, le festival lança le Prix Européen Jeunesse. Le jury sera d’ailleurs composé de 4 adolescents de la métropole nantaise.

 

Téléchargez le programme de l’édition 2011

Accédez à l’album photo des Utopiales 2011

 

 

Du 09 au 13 novembre, la 12e edition des Utopiales a aborde le theme Histoire

En puisant dans le passé ou en revisitant l’histoire, la science-fiction explore les futurs possibles pour mieux parler des enjeux du présent.

Qui n’a d’ailleurs jamais été attiré par l’extraordinaire signification des «Et si…» dans l’histoire du monde ?

Sous la plume des auteurs, l’histoire des cités, des empires et des nations est sans cesse ré-inventée, au point d’en devenir alternative lorsque la science-fiction se fait uchronie, ou enchantée lorsque la fantasy s’unit au roman historique. La science-fiction permet-elle en effet de mieux penser l’histoire?

La machine à voyager dans le temps et l’exploration du passé ont toujours fait rêver. D’après certains physiciens, c’est complexe mais possible ! Y aura-t-il un jour des agents spatio-temporels comme Valérian et Laureline…?

L’affiche des Utopiales 2011 a été imaginée par Greg Broadmore des célèbres studios Weta de Nouvelle-Zélande dont la renommée est devenue mondiale avec la trilogie du Seigneur des anneaux, réalisée par Peter Jackson, pour laquelle les studios ont réalisé les effets spéciaux. Elle nous présente l’arrivée de Lord Cockswain, grand explorateur spatio-temporel, sur l’Île de Nantes, tout près du Musée Jules Verne.

Discipline socle du festival, la dimension littéraire et scientifique compta parmi les très nombreux invités internationaux des personnalités telles que Tim Powers (Etats-Unis), James Morrow (Etats-Unis), Glen(Etats-Unis), Lucius Shepard (Etats-Unis), Javier Negrete (Espagne), Tommaso Pincio (Italie), Ian Mc Donald (Royaume-Uni) etc.

Nouveauté de l’édition 2011, en complément du Prix Utopiales Européen, le festival lança le Prix Européen Jeunesse. Le jury sera d’ailleurs composé de 4 adolescents de la métropole nantaise.

 

Téléchargez le programme de l’édition 2011

Accédez à l’album photo des Utopiales 2011