Retour sur l'edition 2017

Du 1er au 6 novembre 2017, la 18e edition des Utopiales a aborde le theme Temps

Après avoir détouré les frontières imprécises de la Réalité en 2015, puis chanté les lendemains de la Machine en 2016, la 18e édition des Utopiales, Festival International de Science-Fiction de Nantes, déroulera le fil du Temps.

Entre passé et futur, la science-fiction est la passerelle bâtie par les auteurs pour mieux contempler le présent.

Du voyage dans le temps à la fin des temps, le public explorera un temps multiple, antérieur ou ultérieur, intérieur ou collectif qui dessine nos souvenirs et nos prémonitions. Un temps modifié ou modelé, un temps prédit ou à venir… Tous ces thèmes feront partie intégrante de la programmation pluridisciplinaire de cette nouvelle édition des Utopiales où se marieront, comme toujours, littérature, bande dessinée, cinéma, sciences, musique, pôle ludique, jeux vidéo, cosplay, arts plastiques…

Tables rondes, conférences, expositions à destination du grand public, verront se croiser les points de vue, convergents ou opposés, des auteurs, artistes, créateurs, chercheurs, scientifiques et essayistes qui, ensemble, arpenteront pour nous le pont arc-en-ciel pour mieux nous apporter leur vision prospective et humaine.

Lors de cette 18e édition, Les Utopiales auront le plaisir et l’honneur d’accueillir Guy Gavriel Kay, Norman Spinrad… Et c’est l’illustrateur Laurent Durieux qui signe l’affiche. Tournons-nous ensemble vers l’avenir et le passé simultanément pour contempler le fleuve de l’éternité !

Du 1er au 6 novembre 2017, la 18e edition des Utopiales a aborde le theme Temps

Après avoir détouré les frontières imprécises de la Réalité en 2015, puis chanté les lendemains de la Machine en 2016, la 18e édition des Utopiales, Festival International de Science-Fiction de Nantes, déroulera le fil du Temps.

Entre passé et futur, la science-fiction est la passerelle bâtie par les auteurs pour mieux contempler le présent.

Du voyage dans le temps à la fin des temps, le public explorera un temps multiple, antérieur ou ultérieur, intérieur ou collectif qui dessine nos souvenirs et nos prémonitions. Un temps modifié ou modelé, un temps prédit ou à venir… Tous ces thèmes feront partie intégrante de la programmation pluridisciplinaire de cette nouvelle édition des Utopiales où se marieront, comme toujours, littérature, bande dessinée, cinéma, sciences, musique, pôle ludique, jeux vidéo, cosplay, arts plastiques…

Tables rondes, conférences, expositions à destination du grand public, verront se croiser les points de vue, convergents ou opposés, des auteurs, artistes, créateurs, chercheurs, scientifiques et essayistes qui, ensemble, arpenteront pour nous le pont arc-en-ciel pour mieux nous apporter leur vision prospective et humaine.

Lors de cette 18e édition, Les Utopiales auront le plaisir et l’honneur d’accueillir Guy Gavriel Kay, Norman Spinrad… Et c’est l’illustrateur Laurent Durieux qui signe l’affiche. Tournons-nous ensemble vers l’avenir et le passé simultanément pour contempler le fleuve de l’éternité !

Palmares officiel

prix litteraires

PRIX JOEL-CHAMPETIER

Feldrik Rivat pour sa nouvelle Le Contrat Antonov-201

PRIX JULIA VERLANGER

Voyageurs, L’Espace d’un an (T1) et Librations (T2), Becky Chambers, Éditions L’Atalante, 2016

PRIX UTOPIALES JEUNESSE

Le Jardin des Épitaphes, T1 : Celui qui est resté debout, Taï-Marc Le Thanh, Éditions Didier Jeunesse, 2016

PRIX UTOPIALES

L’installation de la Peur, Rui Zink, Éditions Agullo, 2016

PRIX EXTRAORDINAIRE

Pierre Bordage

CONCOURS DE NOUVELLES

CATEGORIE PRIMAIRE

Premier prix : Areski Daoulas-Etourneau (école Ragon, Rezé)

Lauréats par ordre alphabétique : Nina Blondeau (école Ledru-Rollin, Nantes), Thimothée Chalopin (école La Source, Rocheservière), François David (école Fellonneau, Nantes), Marius Helbert (école Condorcet, Rezé), Elsa Lambelet (école Ragon, Rezé), Philémon Lambert (école Ledru-Rollin, Nantes), Jeanne Oudit (école Ledru-Rollin, Nantes), Gaspard Patoux (école Fellonneau, Nantes), Tess Pinel (école Ragon, Rezé).

CATEGORIE COLLEGE

Premier prix : Louane Roland (collège Le Haut Gesvres, Treillières)

Lauréats par ordre alphabétique : Louri Aubert (collège La Colinière, Nantes), Yaël Bourdoiseau (collège Notre Dame de la Clarté, Baud), Raphaëlle Christmann (collège Pont-Rousseau, Rezé), Océane Giraudet (collège Le Haut Gesvres, Treillières), Ester Le Floc’h (collège Guist’hau, Nantes), Lila Ramage (collège Le Haut Gesvres, Treillières), Juliette Richard (collège Saint Gabriel Saint Michel, Saint-Laurent-sur-Sèvre), Killian Robart (collège Le Hauts Gesvres, Treillières), Emie Robin (collège Le Hauts Gesvres, Treillières).

CATEGORIE LYCEE

Premier prix : Nils Bouchet (lycée Rosa Parks, La Roche-sur-Yon)

Lauréats par ordre alphabétique : Alicia Bureau (lycée Nicolas Appert, Orvault), Daryl Caruso (lycée Nicolas Appert, Orvault), Yssa-Maël Minot (lycée Rosa Parks, La Roche-sur-Yon), Arthur Mongodin (lycée Jean de Lattre de Tassigny, La Roche-sur-Yon), Pierre Mongodin (lycée Jean de Lattre de Tassigny, La Roche-sur-Yon), Thomas Olivry (lycée Nicolas Appert, Orvault), Louise Pinard (lycée Nicolas Appert, Orvault), Shirley Trichet (lycée Rosa Parks, La Roche-sur-Yon), Alicia Vincent (lycée Nicolas Appert, Orvault).

PRIX MEILLEUR ALBUM DE BD

La Terre des fils, Gipi, Éditions Futuropolis, 2017

PRIX CINEMA

PRIX DU JURY // COMPETITION INTERNATIONALE DE COURTS-METRAGES

Ex-Aequo

Hybrids de Florian Brauch, Matthieu Pujol, Kim Tailhades, Yohan Thireau, Romain Thirion
et
Metube 2 : August sings Carmina Burana de Daniel Moshel

PRIX DU JURY CANAL + // COMPeTITION INTERNATIONALE DE COURTS-METRAGES

The Last Schnitzel, de Ismet Kurtulus & Kaan Arici

PRIX DU PUBLIC // COMPeTITION INTERNATIONALE DE COURTS-METRAGES

Einstein-Rosen, de Olga Osorio

GRAND PRIX DU JURY // COMPETITION INTERNATIONALE DE LONGS-METRAGES

Salyut 7, de Dmytri Kiselev et Klim Shipenko

MENTION SPECIALE DU JURY // COMPeTITION INTERNATIONALE DE LONGS-METRAGES

Cold Skin, de Xavier Gens

PRIX DU PUBLIC // COMPETITION INTERNATIONALE DE LONGS-METRAGES

Salyut 7, de Dmytri Kiselev et Klim Shipenko

autres prix

PRIX DU MEILLEUR SCENARIO DE JEU DE ROLE

La Main Ouverte de Tristan Verot pour le jeu Delta Green dans l’univers de L’Appel de Cthulhu

PRIX DU MEILLEUR JEU VIDEO REALISE A LA GAME JAM

Canola Wars, développé par Rémi Gourrierec (Game design et programmation), Michel Belleperche (Graphisme), Raphaël Beuchot (Graphisme) et Louis Godart (Sound design)

COSPLAY

PRIX SOLO // CONCOURS DE COSPLAY

Premier Prix : Ezio de Assassin’s Creed
Deuxième Prix : Le Héros de Fallout 4
Troisième Prix : La reine Cymoril de Elric

PRIX COUP DE COEUR // CONCOURS DE COSPLAY

Timbré de Terry Pratchett