Ujicha

biographie

Inclassable créateur japonais né près de Kyoto il y a 32 ans, c’est en 2013 que l’on découvre le talent d’Ujicha via son premier long métrage The Burning Buddah Man et ses dérangeantes histoires de mutation et de mysticisme servant à révéler aux yeux du monde le talent excentrique, voire rebelle, de son réalisateur. Meilleur adepte de la technique appelée « gekimation », qui consiste à créer des formes en papier ou carton découpé que le réalisateur pourra manipuler et filmer en direct, Ujicha insuffle une toute nouvelle vie à ce médium, puisqu’il utilise non seulement papier et carton, mais aussi plusieurs liquides, nuages de fumée, ainsi que des substances visqueuses non identifiées.

Après près de trois ans d’un travail acharné, son second long métrage, Violence Voyager nous arrive enfin cette année. Une sorte de rêve éveillé légèrement fiévreux et assez sublime. Mais que l’on ne s’y trompe pas : tout comme pour le bien toqué Burning Buddah Man, qui utilisait déjà cette technique, il vaut mieux planquer les enfants, car ce pastiche des romans d’anticipation US, de L’Île du Dr Moreau et de Jurassic Park va rapidement virer au massacre gore joyeusement débridé !

 

Copyright Photo ©DR